La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

ARTISTES ET PEINTRES RÉGIONAUX 

  

 Clic sur le logo ci-dessous pour une consultation de la liste de nos tableaux en mode "Livre ouvert"

 

Dans notre boutique, vous trouverez un choix important et constamment renouvelé

de tableaux, aquarelles, dessins, lithos…

 

 La peinture à l'huile bénéficie d'un immense héritage. Très vite prisée par les peintres flamands, puis par les plus grands artistes à travers le monde, elle est devenue au fil des siècles la technique-reine.

Elle est, en fait, apparue en Europe à la fin du Moyen Age, où elle fut rapidement adoptée car, plus facile d'emploi, elle autorisait une plus grande variété d'effets que les techniques existantes à base de cire, comme la peinture à l'encaustique, ou à base d'eau, comme la tempera.

Ce sont les Hollandais qui développèrent les couleurs à l’huile dès le XVème siècle, en mélangeant les pigments avec de l’huile de lin.

 

Si, aujourd’hui, la peinture acrylique, encore plus facile à utiliser, a la préférence de nombreux artistes en raison de son mode d’application, la sensualité du médium et l'intérêt porté aux techniques traditionnelles permettent toujours à la peinture à l'huile de conserver tout son attrait.

Alors qu’à l'époque, la technique à l'huile avait révolutionné la peinture par sa richesse chromatique, sa solidité, ses possibilités d'utilisation... l’appui de la chimie moderne est sans doute en train de modifier l’image négative et les comportements à l’égard de l’acrylique, nous incitant ici à faire preuve de la plus grande réceptivité…

 

Le passage du XIX au XXème siècle a constitué une véritable charnière culturelle… Si le néo-classicisme a dominé la fin du XVIIIème et le début du XIXème siècle, empruntant à l’Antiquité son style et ses sujets, afin d’en faire un exemple moral avec pour objectif de représenter le « beau absolu », le XIXème siècle a vu, par réaction contre la régularité classique et néo-classique, l’apparition d’un courant romantique.

 

Marquant une rupture avec les siècles passés, caractérisé par une libération de l'art et du sentiment personnel, le néo-classicisme prôna l'importance de l'individu et de sa personnalité, de la puissance de la sensibilité, de la passion et de l'imagination. Il fut une réaction du sentiment contre la raison, cherchant l'évasion dans le rêve, dans l'exotisme ou le passé, exaltant le goût du mystère et du fantastique. La touche du pinceau devint plus vivante, particulièrement dans la représentation du paysage et de la nature…

Vers 1850, on cherchera à se rapprocher le plus possible de la vie quotidienne d’alors et des réalités sociales de l'époque, la vie courante constituant un terreau fondateur. C’est le courant réaliste où la pauvreté et la souffrance furent mises en exergue. Et puis, dans les années 1860-1865, l’impressionnisme permettra aux artistes de se concentrer sur la lumière et l’ombre, de juxtaposer sur leurs toiles des couleurs claires et plus lumineuses. Il ne s'agira plus seulement de reproduire la nature, mais également de représenter sa perception.

Le début du XXème siècle connaîtra une éclosion du monde intellectuel et artistique, l’évolution des techniques et des civilisations n’étant pas étrangère à ce phénomène de société.

La période actuelle est multiforme et sa richesse est parfois bien déroutante !

 

Clic ici (sur MC) pour accéder à notre Galerie de tableaux

Chaque œuvre en stock est répertoriée, décrite et visualisée en médaillon.

 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?